AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carlichou est dans la place !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar



Carlisle Cullen




▌Messages : 4




MessageSujet: Carlichou est dans la place !   Sam 16 Mar - 21:46

Carlisle Cullen
feat. Peter Facinelli




► NOM(S) : Cullen
► PRÉNOM(S) : Carlisle
► ÂGE : 373 ans
► DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Londres dans les années 1640
► RACE : Vampire
► METIER : Médecin : chirurgien
► STATUT CIVIL : Marié
► RICHESSE : Aisé
► DON : Aucun
► TRAITS DE CARACTÈRE :Compatissant - Aimant - Juste - Paisible - Calme - Réfléchi - Compréhensif - Patient - Autoritaire lorsqu'il le faut


l'histoire

Un minimum de 20 lignes sous Word est demandé.

Né à à Londres dans les années 1640, Carlisle a été transformé en vampire par accident, vingt-trois ans plus tard. Son père, pasteur de la ville à l’époque menait des chasses aux créatures de la nuit en tous genres : vampires, sorcières et autres. Il voulut alors transmettre cet optique à son fils seulement celui-ci se montrait décevant. Il avait toujours ressentit de la compassion et avait donc beaucoup de difficulté à voir le mal partout comme le faisait son père. Par conséquent, il refusait catégoriquement de condamner des innocents au bucher, ce qui arrivait malheureusement bien souvent lorsqu’on cherchait de telle créatures. Carlisle savait bien qu’on ne parvenait pas si facilement à approcher de réels vampires ! Un jour cependant, il fit une véritable découverte. Il trouva de vrais vampires, terrés aux abords de la ville. Ces derniers vivaient dans les égouts, ne sortant que la nuit pour se nourrir. Ce fut donc au coucher du soleil que Carlisle et la troupe qu’il avait rassemblée attendirent que l’un d’entre eux se montre. Ce fut ce soir là, au cours de la chasse qu’arriva ce qui arriva : Carlisle se fit mordre. En effet, rongé par la soif, le vampire que le jeune homme poursuivait fit demi-tour et tenta de le tuer. Néanmoins, les autres villageois débarquèrent et il fut contraint de lâcher sa proie. Cela ne l’empêcha pas de tuer deux autres hommes et d’en emporter un troisième dans sa course.

Carlisle était donc blessé, mais toujours vivant malgré la douleur. Sachant alors que son père le ferait tuer lui aussi parce qu’il avait été contaminé, il parvint alors à se trainer jusqu’à une cave et
se cacha soigneusement sous un tas de pommes de terre le temps de sa transformation. Cela dura trois jours entier, et il fut obliger de souffrir dans le plus grand des silences afin de ne pas se faire remarquer. Ensuite il serait contraint de partir et de ne plus jamais revenir. Par la suite, après avoir compris ce qu’il était devenu, il tenta plusieurs fois de se suicider en vain. Carlisle ne voulait en aucun cas devenir un être monstrueux et préférait en finir avant qu’il soit trop tard. Malheureusement il comprit trop tard qu’il était bien difficile de mettre fin à une vie de vampire. Il tenta toutes les solutions qui lui vint à l’esprit ; se jeter du haut des falaises, se noyer… et même se passer de nourriture, mais rien n’y faisait ! Il avait beau vouloir en finir, cela lui était impossible.

Ce ne fut que plus tard qu’il comprit qu’il pouvait être un vampire sans être un monstre. Il vivait alors en dehors des villes, approchant le moins possible des lieux fréquentés par les êtres humains. Il s’était juré de ne pas devenir un assassin et devait donc prendre sur lui un maximum. La seule solution : rester le plus éloigné possible des gens ! Cela fonctionna. Bien qu’assoiffé de sang, il fit en sorte de ne croiser personne. Il devenait faible, très affaibli par sa non alimentation jusqu’au jour où son instinct prit le dessus et il ne put rien y faire. Une horde de cerfs passait par là ce jour-ci, insouciants et, poussé par sa soif dévorante, Carlisle ne put s’empêcher de les attaquer. Il les tua tous, se délectant de leur sang chaud et reprenant ainsi des forces. Il ne se sentait pas vraiment rassasié par la suite, comme s’il n’avait avalé qu’une substance fade, mais c’était déjà un bon début. Il prit alors conscience qu’il pouvait finalement exister sans être véritablement un monstre. En temps qu’humain, il se nourrissait bien de gibier alors qu’elle était la différence aujourd’hui ? S’il parvenait à se nourrir que du sang des animaux, il pourrait alors reprendre une vie presque normale !

C’est ainsi qu’il se réinséra petit à petit parmi les humains. Ses longues nuits lui servaient principalement à étudier ses matières préférées : les sciences, principalement la médecine. Au fil des années, il parvint alors à se maitriser peu à peu et se concentra alors sur ce qu’il aimait faire, c'est-à-dire sauver des vies, à défauts d’être devenu un être vampirique. Il voulait ainsi se prouver qu’il avait beau être un « monstre » il pouvait aider son prochain et ainsi racheter un minimum ses fautes. C’est ainsi qu’après de nombreux voyages en Europe et de longues années d’études, il devint médecin, chirurgien de surcroit. Néanmoins la solitude lui pesait mais il ne trouva pas de compagnon avec qui passer le reste de sa longue vie. De plus, il hésitait à s’en créer un lui-même. Il pensait savoir comment faire, mais cela lui faisait peur.
Jusqu’au jour où il rencontra Edward et sa mère. Il travaillait à l’hôpital de Chicago à l’époque et y passait le plus clair de son temps pour tenter de soulager les gens de la grippe espagnole qui faisait rage. Edward était mourant, sa mère également et son père les avait déjà quittés. C’est alors que la mère du jeune homme lui demanda alors de tout faire pour sauver son fils. Elle exprima le fait qu’elle était prête à ce qu’il fasse n’importe quoi du moment qu’il pouvait lui permettre de vivre davantage. La situation lui sembla étrange, comme si elle avait compris qu’il n’était pas un être humain… comme si elle avait compris ce qu’il était réellement. Voyant la détresse qui émanait de la femme, il lui fit la promesse de l’aider et c’est ainsi qu’il créa son premier compagnon en transformant Edward.

Pour la première fois, il pouvait ainsi vivre avec un vampire qui lui ressemblait, quelqu’un avec qui il pouvait partager son mode de vie si étrange. C’était beaucoup plus plaisant… comme s’il pouvait à nouveau avoir une famille ! La suite se présenta plus ou moins comme un comte de fée. Il trouva la femme de sa vie, Esmé, la sauvant elle aussi après sa tentative de suicide alors que tout le monde la croyait déjà morte. Lui seul avait pu entendre le très léger battement de son cœur alors que les hommes qui l’avaient retrouvé l’avaient directement conduite à la morgue… Carlisle n’avait pu s’empêcher de vouloir lui offrir une seconde vie, de la sauver comme il l’avait fait pour Edward ! En plus, il avait déjà vu cette femme. Elle n’était qu’une jeune fille à l’époque et le fait qu’ils se soient retrouvés dans la même ville n’était dû qu’au hasard, mais il ne l’avait pas oublié. Tout se fit donc très vite, en très peu de temps ils se retrouvèrent à trois, Esmé, Edward et lui… puis très vite ils passèrent à quatre avec le sauvetage de Rosalie en qui Carlisle espérait qu’elle deviendrait pour Edward ce qu’Esmé était devenu pour lui… puis enfin à cinq !
En effet, la venue de Rosalie dans leur famille n’eut pas l’effet escompté. Edward restait toujours seul et s’en fut d’ailleurs très rapidement terminé de son espoir puisque Rosalie vint lui amener Emmett un jour. Celui-ci était en très mauvais état… mourant ! Carlisle s’était pourtant juré de ne plus transformer personne. Mais Rosalie le supplia de sauver le jeune homme blessé par un ours et il finit par accepter. Il manquait encore une compagne pour l’un des jeunes vampires qu’il considérait comme ses propres enfants, mais cela ne changea pas pendant un bon moment.

Entre temps, un couple de vampires étranges vint les rejoindre. Oui, Alice et Jasper venaient de l’autre bout du pays et les avaient trouvés grâce à d’étranges visions qu’avait cette jeune pile électrique. Nombreux, ils vécurent comme ça pendant des années, se mêlant sans trop de problème à la population, changeant de ville lorsque cela était nécessaire. Ce ne fut qu’en revenant à Forks où ils possédaient une grande villa que les Cullen firent la connaissance de Bella. Ils comprirent d’ailleurs très vite qu’elle ne les quitterait plus ! Elle était un vrai aimant à problème, mais malgré tout, elle faisait partie de cette famille et dès le départ, Carlisle la considérait comme l’une de ses filles. Et aussi extraordinaire que cela puisse paraitre, elle donna naissance à une petite fille, Renesmée, parfaite mélange de ses deux parents. Carlisle, bien que très instruit sur de multiples domaine n’avait jamais envisagé qu’une telle chose puisse se produire. Néanmoins ce fut la réalité et cela changea à nouveau leur vie. Rosalie était très heureuse de pouvoir enfin s’occuper d’un enfant, bien que ce ne soit pas le sien, cette petite fille faisait partie du clan et c’était pour elle aussi important que de voir tout le monde heureux. Voilà ce qui plaisait au docteur. Lorsque sa famille se portait bien, il était lui aussi heureux, joyeux… entier ! Et pour lui, peu importait que ce soit un loup qui devienne son prince charmant, du moment qu’elle en était heureuse et qu’elle ne risquait rien !


Ce ne fut sans compter sur l'attaque des Volturi suite à la dénonciation erronée d'Irina. En effet, celle-ci, voulant aller s'excuser pour son comportement auprès des Cullen aperçut Renesmée et crut qu'il s'agissait alors d'une enfant immortelle. Se remémorant des souvenirs terrible de son passé elle alla donc jusqu'à dénoncer le clan Cullen aux Volturi qui sautèrent sur l'occasion. Néanmoins toute cette histoire s'arrangea et la famille de vampire dut finalement déménager de Forks pour ne pas éveiller les soupçons. Cela se fit non sans douleur mais ils finiraient bien par y retourner un jour ou l'autre ! Ce fut donc ainsi qu'ils arrivèrent au sein de Paris, ville que Carlisle appréciait beaucoup.


VOUS


► ÂGE : Ridée --'
► TU VIENS D'OÙ? : Dijon
► FRÉQUENCE DE CONNEXION : 7/7 (en principe mais sans poster chaque jour)
► POURQUOI NS? : Et pourquoi pas ?
► T'EN PENSES QUOI? : Que tu poses trop de question alala
► DES AMÉLIORATIONS À FAIRE? : Naaaan
► UN DERNIER MOT? : C'est mon dernier mot Jean-Pierre !
THE CODE (a):
 


Dernière édition par Carlisle Cullen le Lun 18 Mar - 0:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas




avatar



Alice Cullen




▌Messages : 8




MessageSujet: Re: Carlichou est dans la place !   Sam 16 Mar - 23:53

PAPA!!!!
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas




avatar



Ileana P. Dracul




▌Messages : 25




MessageSujet: Re: Carlichou est dans la place !   Sam 16 Mar - 23:57

Bienvenue ma belle ^^

_________________

D'après Wikipédia, le bonheur c'est ça : Le bonheur est un état durable de plénitude et de satisfaction, état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, d'où la souffrance, l'inquiétude et le trouble sont absents.D'après moi, le bonheur c'est toi.
APACHE.
Revenir en haut Aller en bas




avatar



Stefan J. Blackwood




▌Messages : 17




MessageSujet: Re: Carlichou est dans la place !   Dim 17 Mar - 1:19

Wilkommen Carlichou :3:

_________________

Stefan
Revenir en haut Aller en bas




avatar



Carlisle Cullen




▌Messages : 4




MessageSujet: Re: Carlichou est dans la place !   Lun 18 Mar - 1:16

Merciiiii !! Me manque plus que mon kit ! (z'avez vu, je m'admin' toute seule comme une grande xD)


EDIT : En fait du coup j'ai mon kit maintenant :16: (mais par contre je suis perdue sans mes smileys alala)
Revenir en haut Aller en bas




avatar



Ileana P. Dracul




▌Messages : 25




MessageSujet: Re: Carlichou est dans la place !   Lun 18 Mar - 21:02

Félicitations, Carlisle Cullen

Bienvenue sur NS


J'ai le bonheur de te dire que tu es VALIDÉE ! Pour avoir une tonne d'amis à tes pieds, je te demanderai d'aller faire ta fiche de liens et de sujets ! Il faudrait aussi que tu aille recenser ton Avatar. Et puisque tu es nouveau à Paris, ce serait bien que tu aille faire une demande d'habitation ! Voilà, j'ai tout dis ! Si tu as une quelconque question, adresse toi au staff, et bon jeu sur TNS ♥

_________________

D'après Wikipédia, le bonheur c'est ça : Le bonheur est un état durable de plénitude et de satisfaction, état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, d'où la souffrance, l'inquiétude et le trouble sont absents.D'après moi, le bonheur c'est toi.
APACHE.
Revenir en haut Aller en bas




avatar



Carlisle Cullen




▌Messages : 4




MessageSujet: Re: Carlichou est dans la place !   Mar 19 Mar - 8:35

Merci !!!

Euh, sur TCB ?
Revenir en haut Aller en bas




avatar



Ileana P. Dracul




▌Messages : 25




MessageSujet: Re: Carlichou est dans la place !   Mar 19 Mar - 10:54

Oups j'avais pensé avoir remplacé sa --"

_________________

D'après Wikipédia, le bonheur c'est ça : Le bonheur est un état durable de plénitude et de satisfaction, état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, d'où la souffrance, l'inquiétude et le trouble sont absents.D'après moi, le bonheur c'est toi.
APACHE.
Revenir en haut Aller en bas




avatar



Carlisle Cullen




▌Messages : 4




MessageSujet: Re: Carlichou est dans la place !   Ven 22 Mar - 21:45

Ah ben bien alala xD
Revenir en haut Aller en bas








Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Carlichou est dans la place !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Carlichou est dans la place !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Votre personnage :: ❝ Votre carte d'identité :: ► Fiches validées-